Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Estampes et illustrations anciennes
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
[La sentence].
[La sentence].
Titre[La sentence].
Artiste(s)Eisen, Charles-Dominique-Joseph, 1720-1778 (dessinateur)
Ponce, Nicolas, 1746-1831 (graveur) ?
DescriptionVignette d'en-tête d'une scène d'intérieur représentant trois hommes dans un cachot : le geôlier, Adelson et Salvini enchaîné.
Inscription(s)Ch. Eisen in. (en bas à gauche); n. ponce Sculp. (en bas à droite).
Date1772
Période18e siècle, troisième quart
Dimensions6 x 9 cm
TechniqueGravure en taille douce
Note(s)Titre factice tiré du texte de la page 106
Quatrième fascicule d'un recueil factice intitulé Histoires anglaises, tome 2, contenant des versions illustrées (Le Jay 1769, 1770 et 1772) des cinq histoires des Épreuves du sentiment, tome 2.
PositionPage [3]
SourceArnaud, François-Thomas-Marie de Baculard d'. Adelson et Salvini : anecdote anglaise. Paris : Le Jay, 1772, [1]-120. [Cote : CSb PQ 1954 A7 A85 1769]
Séquence de l'illustration03/04
CommentaireLa situation est tout à fait extrême dans le cas d'Adelson et Salvini, car la vignette illustre le moment où Adelson veut sauver son ami Salvini pourtant condamné à mort pour avoir assassiné la fiancée de son bienfaiteur anglais le jour de son mariage (voir le frontispice). Mais Salvini restera dans sa prison, prêt à expier son crime passionnel sur l'échafaud. La bienfaisance, dont les Anglais sont les héros, ne doit tout de même pas s'étendre à la protection des criminels… Le genre terrible que d'Arnaud cherche à promouvoir au théâtre (voir la préface de Fayel), pourrait aussi se comprendre, dans le cas de cette anecdote anglaise, en rapport avec le succès du "Château d'Otrante" (1764) d'Horace Walpole. Ce fameux ancêtre du roman noir commence justement par la mort du fiancé, Conrad, le jour de son mariage…

Référence (s) : Monique Moser-Verrey, "L'anecdote historique en texte et en image: d'Arnaud et d'Ussieux", Eighteenth-Century Fiction 23: 4 (2011).
TypeImage
DroitsCollection Estampes et illustrations anciennes © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
No imageGR_CSbPQ1954A7A851769fasc.1-5_gr14
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^