Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Estampes et illustrations anciennes
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
[La faute d'Anne Bell].
[La faute d'Anne Bell].
Titre[La faute d'Anne Bell].
Artiste(s)Eisen, Charles-Dominique-Joseph, 1720-1778 (dessinateur)
Legrand, Louis Claude, 1723-1807 (graveur)
DescriptionFrontispice d'une scène d'intérieur représentant une rencontre de conciliation qui tourne mal entre le pasteur Simpson et mylord Daramby concernant la fille de celui-ci (Anne Bell) qui s'est mariée secrètement au père de son enfant à naître (Syndham).
Inscription(s)Ch. Eisen inv. (en bas à gauche); Louis le Grand Sculp. (en bas à droite).
Date1769
Période18e siècle, troisième quart
Dimensions14 x 9 cm
TechniqueGravure en taille douce
Note(s)Titre factice tiré du texte de la page 22
Premier fascicule d'un recueil factice intitulé Histoires anglaises, tome 2, contenant des versions illustrées (Le Jay 1769, 1770 et 1772) des cinq histoires des Épreuves du sentiment, tome 2.
PositionPage [2]
SourceArnaud, François-Thomas-Marie de Baculard d'. Anne Bell : Histoire Anglaise. Paris : Le Jay, 1769, p. 1-64. [Cote : CSb PQ 1954 A7 A85 1769]
Séquence de l'illustration02/04
CommentaireLe second volume des "Histoire anglaises" conservé à l'UdeM comprend deux "histoires" et une "anecdote" anglaises ainsi que deux "nouvelles" traitant des sujets français. Le flou évident des catégories génériques met en jeu les notions d'anecdote, de nouvelle et d'histoire. "Anne Bell", dont on connaît de nombreuses éditions, change effectivement de sous-titre pour être tantôt une histoire (1769), puis une nouvelle (1788) et enfin une anecdote (1803). Cette histoire de secrète mésalliance entraînera le jeune couple dans le malheur. Le frontispice figure l'aveu inutile qu'Anne Bell fait à son père. Peu s'en faut qu'il ne la tue. On le voit prêt à dégainer son épée. Cependant les physionomies des deux hommes soulignent toute la différence qu'il y a entre un bon père compatissant (le pasteur Simpson) et le père intraitable (Daramby). La dureté de celui-ci causera la mort de sa fille et lui donnera bien des remords.

Référence (s) : Monique Moser-Verrey, "L'anecdote historique en texte et en image: d'Arnaud et d'Ussieux", Eighteenth-Century Fiction 23: 4 (2011).
TypeImage
DroitsCollection Estampes et illustrations anciennes © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
No imageGR_CSbPQ1954A7A851769fasc.1-5_gr2
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^