Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Estampes et illustrations anciennes
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
Danse d'O-Taïti.
Danse d'O-Taïti.
TitreDanse d'O-Taïti.
Artiste(s)Bénard, Robert, 1734-? (graveur)
DescriptionScène d'extérieur représentant quatre danseurs exécutant une danse au son des tambours devant une assemblée.
Inscription(s)Danse d'O-Taïti (en bas au centre); Benard direxit (en bas à droite); Pl. 28 (en haut à droite); 30 (en bas à droite).
Date1785
Période18e siècle, quatrième quart
Dimensions25 x 38 cm
PositionEn regard de la page 172
SourceCook, James, Jean Nicolas Demeunier, et Charles Clerke. Troisième voyage de Cook, ou Voyage à l'océan Pacifique, ordonné par le roi d'Angleterre, pour faire des découvertes dans l'hémisphère nord [...]. Paris : Hotel de Thou, 1785. [Cote : CSb G 420 C66312 1785 t.2]
Séquence de l'illustration25/82
CommentaireVoici comment le récit présente la scène illustrée : En quittant Towha, nous prîmes le chemin d'Oparre, où O-Too nous détermina à passer la nuit. Nous débarquâmes le soir, & tandis que nous nous rendions à la maison, nous eûmes occasion d'observer en quoi consistent leurs Heevas particuliers. Nous trouvâmes une habitation remplie d'un certain nombre de Naturels ; il y avait au milieu du cercle deux femmes derrière chacune desquelles était un vieillard qui frappait doucement sur un tambour ; les femmes chantaient par intervalles, & je n'avais jamais entendu de chant si doux. L'assemblée les écoutait avec une attention extrême ; elle paraissait absorbée dans le plaisir que lui faisait la musique : car nous attirâmes peu de regards, & les acteurs ne s'arrêtèrent pas une seule fois. La nuit était déjà obscure lorsque nous arrivâmes à la maison d'O-Too, où il nous donna un Heeva public, dans lequel ses trois sœurs jouèrent les principaux rôles. Ce fut un de ces spectacles qu'il appellent Heeva-raa, durant lequel personne ne peut entrer dans l'habitation ou sur la prairie où il se passe. Cette prohibition a toujours lieu ; quand les sœurs du Roi jouent. p. 169-161.

Chercheur : Philippe Despoix.
TypeImage
DroitsCollection Estampes et illustrations anciennes © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
No imageGR_CSbG420C663121785v.2_gr6
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^