Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Estampes et illustrations anciennes
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
[L'erreur irréparable].
[L'erreur irréparable].
Titre[L'erreur irréparable].
Artiste(s)Eisen, Charles-Dominique-Joseph, 1720-1778 (dessinateur)
De Ghent, Emmanuel Jean Népomucène, 1738-1815 (graveur)
DescriptionVignette d'en-tête d'une scène d'intérieur représentant Nancy qui reçoit une lettre du capitaine Bentley, son mari, qu'elle attend pour un souper de fête.
Inscription(s)Ch. Eisen inv. (en bas à gauche); E. De Ghendt Sculp. (en bas à droite).
Date1767
Période18e siècle, troisième quart
Dimensions6 x 9 cm
TechniqueGravure en taille douce
Note(s)Titre factice indiquant la catastrophe représentée
Cinquième fascicule d'un recueil factice intitulé Histoires anglaises, tome 1, contenant les versions illustrées originales (L'Esclapart, 1767) de 5 des 6 histoires des Épreuves du sentiment, tome 1. La cinquième histoire, Nancy, est tirée d'une publication plus tardive (Le Jay, 1772).
PositionPage 291
SourceArnaud, François Thomas Marie de Baculard d'. Nancy, Nouvelle anglaise, cinquième édition, dans Œuvres de M. D'Arnaud, t. 1, Paris : Le Jay, 1772, p. 291-372. (Cette édition postérieure remplace le cahier manquant de l'édition originale (Paris : L'Esclapart, Duchesne, 1767) dans le recueil conservé à l'UdeM). [Cote: CSb PQ 1954 A7 F2 1767 ]
Séquence de l'illustration02/03
CommentaireCette vignette illustre l'insant qui initie la tragédie finale. Le domestique de Bentley remet à l'épouse de celui-ci une lettre pleine de reproches infondés et mortifères. Nancy se faisait une fête de présenter leur fils à son époux, "elle avait même orné de fleurs la chambre ou ils devoient souper" ( p. 49). On voit, en effet, des guirlandes de fleurs sur le berceau, tandis que deux chandeliers éclairent la table du souper… Mais, la lettre de colère et d'adieu du mari jaloux fait bientôt mourir de chagrin la mère et l'enfant. Bentley a beau se raviser et lever les bras au ciel (voir le frontispice), il est trop tard.

Référence(s) : Monique Moser-Verrey, "L'anecdote historique en texte et en image: d'Arnaud et d'Ussieux", Eighteenth-Century Fiction 23: 4 (2011).
TypeImage
DroitsCollection Estampes et illustrations anciennes © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
No imageGR_CSbPQ1954A7F21767fasc.1-6_gr17
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^