Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Estampes et illustrations anciennes
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
[Le baronet Borston retrouve Clary à l'article de la mort].
[Le baronet Borston retrouve Clary à l'article de la mort].
Titre[Le baronet Borston retrouve Clary à l'article de la mort].
Artiste(s)Eisen, Charles-Dominique-Joseph, 1720-1778 (dessinateur)
Née, François Denis, 1732-1817 (graveur)
DescriptionFrontispice d'une scène d'intérieur représentant le baronnet Borston embrassant Clary agonisante sur son lit et rassurant les parents de son amante. La lettre qu'il tient de sa main gauche renferme l'aveu de Clary.
Inscription(s)Ch. Eisen inv. (en bas à gauche); D. Née Sculp. (en bas à droite).
Date1767
Période18e siècle, troisième quart
Dimensions14 x 9 cm
TechniqueGravure en taille douce
Note(s)Titre factice tiré du texte des pp. 48-50
Troisième fascicule d'un recueil factice intitulé Histoires anglaises, tome 1, contenant les versions illustrées originales (L'Esclapart, 1767) de 5 des 6 histoires des Épreuves du sentiment, tome 1. La cinquième histoire, Nancy, est tirée d'une publication plus tardive (Le Jay, 1772).
PositionEn regard de la page 1
SourceArnaud, François-Thomas-Marie de Baculard d. Clary ou Le retour à la vertu récompensé, histoire anglaise. A Paris: Chez l'Esclapart, 1767. p. 1-54. [Cote: CSb PQ 1954 A7 F2 1767 ]
Séquence de l'illustration02/04
CommentaireLe frontispice figure la scène pathétique des retrouvailles in extremis des amants. Tandis que Clary, bien décidée à expier son déhonneur plutôt que de ternir la réputation de son amant, s'est retirée dans la chaumière de ses parents pour y mourir de chagrin, le baronnet Borston, bien décidé au contraire de l'épouser en dépit de ses malheurs et de son origine modeste pour la beauté de son âme vertueuse, la retrouve agonisante. Il tient à la main la lettre dans laquelle elle avoue tout l'amour qu'elle éprouve pour lui. Rassuré sur les sentiments de Clary, il tente de consoler ses parents. Sauvés par la force de l'amour, ces amants délicats et sensibles, tout imprégnés de la lecture de la "Clarissa" de Richardson, finiront par se marier. Digby souhaite que leur exemple serve de leçon à la haute société anglaise dont les mœurs laissent à désirer. Le nom de l'héroïne Clary rappelle bien sûr celui de "Clarisse", le modèle littéraire anglais suivi par Baculard d'Arnaud.

Référence(s) : Monique Moser-Verrey, "L'anecdote historique en texte et en image: d'Arnaud et d'Ussieux", Eighteenth-Century Fiction 23: 4 (2011), p. 733.
TypeImage
DroitsCollection Estampes et illustrations anciennes © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
No imageGR_CSbPQ1954A7F21767fasc.1-6_gr9
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^