Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Vers la gauche Vers la droite Vers le haut Vers le bas Résolution maximale Ajuster à la fenêtre Ajuster à la largeur Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
Blocs rocheux d'origine ignée, anguleux et de toutes les tailles, transportés ici par les icebergs et les glaces flottantes; puis ces débris offerts aux présents déferlements marins, assaillant régulièrement la côte, se débitent en fragments, s'arrondissent ou se transforment en galets
Blocs rocheux d'origine ignée, anguleux et de toutes les tailles, transportés ici par les icebergs et les glaces flottantes; puis ces débris offerts aux présents déferlements marins, assaillant régulièrement la côte, se débitent en fragments, s'arrondissent ou se transforment en galets
TitreBlocs rocheux d'origine ignée, anguleux et de toutes les tailles, transportés ici par les icebergs et les glaces flottantes
puis ces débris offerts aux présents déferlements marins, assaillant régulièrement la côte, se débitent en fragments, s'arrondissent ou se transforment en galets
Autre(s) titre(s)Côte vue à partir du pont de Havre-aux-Maisons
VueVue de la plage battue par la mer
Sujet(s)Québec (Province)
Île du Havre aux Maisons
Paysage côtier
Plage de cailloux
Collection(s)Les îles de la Madeleine en 1975
Note(s)Photographie: Camille Laverdière, 1975.07.22.
RésuméEntre les îles du Cap aux Meules à l'ouest et du Havre aux Maisons à l'est, un rentrant de la côte permet la communication de la mer au sud-est et de la lagune au nord-ouest. Le lieu devient un abri pour les embarcations, suivi du nom de havre (aux Maisons)
puis un pont fut installé entre les deux îles. À partir de cette construction le long de la côte de l'île du Havre aux Maisons, l'érosion littorale met à jour des débris rocheux cristallins venus de la Côte-Nord, transportés jadis dans le golfe de la Magdelène par les icebergs et les glaces de la banquise. Rédigé par Camille Laverdière.
FondsDon de Camille Laverdière.
DroitsCollection Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976 © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
TypeImage
No imageCL02349A
Date de création2012-05-30
Dernière date de mise-à-jour2013-10-03
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^