Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Vers la gauche Vers la droite Vers le haut Vers le bas Résolution maximale Ajuster à la fenêtre Ajuster à la largeur Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
Au nord-est de la butte Ronde d'origine volcano-sédimentaire, réapparaissent de grandes surfaces planes, ou faiblement inclinées, transformées en falaises vives de grès rouges, ou en reculs continus par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons; un fragment détaché et isolé de ces dernières ayant été comme oublié par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons
Au nord-est de la butte Ronde d'origine volcano-sédimentaire, réapparaissent de grandes surfaces planes, ou faiblement inclinées, transformées en falaises vives de grès rouges, ou en reculs continus par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons; un fragment détaché et isolé de ces dernières ayant été comme oublié par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons
TitreAu nord-est de la butte Ronde d'origine volcano-sédimentaire, réapparaissent de grandes surfaces planes, ou faiblement inclinées, transformées en falaises vives de grès rouges, ou en reculs continus par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons
un fragment détaché et isolé de ces dernières ayant été comme oublié par l'érosion marine, île du Havre aux Maisons
Autre(s) titre(s)Falaise de grès rouge à l'est de la butte Ronde
VueAu sud-est de l'île, vue vers le nord de la plate-forme gréseuse du lieu
Sujet(s)Québec (Province)
Île du Havre aux Maisons
Paysage côtier
Falaise de grès rouge
Collection(s)Les îles de la Madeleine en 1975
Note(s)Photographie: Camille Laverdière, 1975.07.21.
RésuméÀ gauche, sur la pointe: Phare
Comme partout ailleurs à travers l'Archipel-Madelinot, les formations rocheuses de grès, s'offrant en une surface plane surélevée, ou légèrement inclinée, et ne portant qu'une mince pellicule de matériel meuble transformé en podzol, parfois entraîné au loin par l'érosion. La mer la moindrement houleuse bat et fait facilement reculer ces formations rocheuses
tandis que les irrégularités de la côte, sous forme de fragments rocheux, côtiers et résiduels, occasionnent un brassage marin désordonné. Rédigé par Camille Laverdière.
FondsDon de Camille Laverdière.
DroitsCollection Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976 © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
TypeImage
No imageCL02351B
Date de création2012-05-30
Dernière date de mise-à-jour2013-06-03
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^