Menu du site

Calypso Collections d'objets numériques  
  Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976
  accueil    parcourir    recherche:  recherche avancée    préférences    favoris    aide   
  english    español    deutsch 
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
Zoom avant Zoom arrière Vers la gauche Vers la droite Vers le haut Vers le bas Résolution maximale Ajuster à la fenêtre Ajuster à la largeur Pivoter vers la gauche Pivoter vers la droite Cacher/afficher la vignette
« Auberge de jeunesse » ayant servi de pied à terre pour loger, dormir et manger, à un groupe d'étudiants et d'étudiantes du Département de géographie de l'Université de Montréal en stage d'études de terrain de deux semaines, utilisant surtout des bicyclettes dans leur déplacement à travers les Îles, sous la conduite du responsable des présentes légendes
« Auberge de jeunesse » ayant servi de pied à terre pour loger, dormir et manger, à un groupe d'étudiants et d'étudiantes du Département de géographie de l'Université de Montréal en stage d'études de terrain de deux semaines, utilisant surtout des bicyclettes dans leur déplacement à travers les Îles, sous la conduite du responsable des présentes légendes
Titre Auberge de jeunesse ayant servi de pied à terre pour loger, dormir et manger, à un groupe d'étudiants et d'étudiantes du Département de géographie de l'Université de Montréal en stage d'études de terrain de deux semaines, utilisant surtout des bicyclettes dans leur déplacement à travers les Îles, sous la conduite du responsable des présentes légendes
Autre(s) titre(s)Auberge de jeunesse à Havre-aux-Maisons
VueExtérieur, vue d'angle
Vue des abords de l'auberge
Sujet(s)Québec (Province)
Île du Havre aux Maisons
Architecture rurale
Architecture domestique
Auberge blanche
Collection(s)Les îles de la Madeleine en 1981
Note(s)Photographie: Camille Laverdière, 1981.09.13.
RésuméIl y a maintenant une auberge de jeunesse sur le chemin du Camping à L'Étang-du-Nord, sud-ouest de l'île du Cap aux Meules
Le bâtiment à deux étages intéressant dans son tracé en plan, qui oblige dès lors à sa toiture à deux inclinaisons, dont l'une d'elles est celle de cette pseudo-tour coincée dans un angle de la façade. Tous les toits sont fortement débordants, même celui de la lucarne qui devient une pièce trop exagérée dans ses dimensions de tête. Rédigé par Camille Laverdière.
FondsDon de Camille Laverdière.
DroitsCollection Paysages des Îles-de-la-Madeleine de 1973 à 1976 © Direction des bibliothèques, Université de Montréal. Utilisation permise à des fins de recherche, d'étude et d'enseignement. http://calypso.bib.umontreal.ca/cdm4/droits.php
TypeImage
No imageCL05414B
Date de création2012-06-20
Dernière date de mise-à-jour2013-10-02
ajouter    lien direct retour aux résultats    précédent    suivant
réalisé avec CONTENTdm ® v.5.4 | Nous écrire au sujet des collections d'objets numériques 

^ haut ^